1 – Periscope (3)

Il retourna à la page des vidéos qu’il fit défiler : « [Visite d’une pyramide Maya] » semblait rencontrer un certain succès. Il était sur le point de la choisir lorsque son regard fut attiré par l’élément suivant dans la liste. L’image était floue, mais on distinguait un lit avec une fille allongée. Elle était habillée comme une soubrette japonaise, il sélectionna la vignette presque sans s’en rendre compte. Le compteur de vues affichait déjà plus de 500 spectateurs et le chiffre croissait à vue d’œil. Il y avait plusieurs détails bizarres dans cette vidéo. La fille restait parfaitement immobile sur le lit, comme si elle dormait. S’il n’y avait pas ces ombres mouvantes projetées sur les murs, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une photo. De plus, l’image paraissait inversée. Une affiche publicitaire était accrochée au-dessus du lit et le texte était à l’envers. Quentin tenta de retourner mentalement les caractères et décoda « GUINNESS EXTRA STOUT ». C’était comme si la caméra filmait la scène dans un miroir. Le plus étrange c’était cette tache sombre sur la couette à l’endroit où la fille était couchée. Elle était sur le flanc, en position fœtale, jambes et bras repliés.
Les commentaires défilaient si vite qu’il n’avait pas le temps de les lire. Il attrapa quelques mots au passage : « [Qu’est ce qui se passe ?] », « [Elle va bien ?] », « [Elle dort ?] », « [la tache sur le lit, ne me dites pas… !?] », « [C normal qu’elle bouge pas] », « [Je fais le 18] », « [On nous explique ?] », « [Plutôt le 17] », « [C’était des coups de feu ?] », « [C quoi le 18 ?] », « [J’en ai compté 2] », « [PUTAIN CA CRAINNNT !!!!] », « [Les pompiers] », « [J’ai vu la même chose que vous ? Elle s’est fait flinguer en direct ?] », « [18=Pompiers, 17=flics] ».
L’image dont le cadrage était statique changea subitement d’angle de vue. Quelqu’un venait de prendre le téléphone en main. On voyait une tête qui fixait la caméra avec un regard étonné. Tout à coup les yeux s’écarquillèrent et on entendit clairement un bruit de respiration de plus en plus haletante. Il chuchota quelque chose comme « C’est pas vrai ! ». La tête disparut aussi rapidement qu’elle était apparue. On voyait maintenant beaucoup mieux les détails de la pièce et les couleurs semblaient plus réalistes, moins délavées. L’image vacillait. L’objectif fixa le lit pendant moins d’une seconde, mais assez longtemps pour pouvoir constater sans l’ombre d’un doute que la tache rouge était bien du sang. Il provenait de l’auréole pourpre qui s’étendait sur la chemise blanche de la fille au niveau de son abdomen.
Quentin sursauta. L’homme venait de crier « SALOPE ! » lorsque l’image se figea et la diffusion s’interrompit brutalement.

guinness-mirror.jpg_1

Laisser un commentaire